Les dernières chroniques

10/06/2017

Overlord (MARUYAMA) ~ Tome 1 : Le Roi Mort-Vivant



Titre : Le Roi Mort-Vivant
Titre VO : Ōbārōdo
Auteur : Kugane MARUYAMA
Tome 1
Série : Overlord
Ofelbe — 2017
544 pages
21€90


Résumé :
Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre jeu de rôle en ligne est sur le point de fermer. Momonga, nécromancien Mort-Vivant, chef de la puissante guilde « Ainz Ooal Gown », attend seul l’arrêt du jeu. Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga n’est pas déconnecté et se retrouve propulsé dans un monde inconnu. Prisonnier, le seigneur maléfique part à la découverte de terres hostiles. Pour survivre, une seule solution s’impose à lui : conquérir le monde.

Mon avis :
Je tenais à remercier les éditions Ofelbe ainsi que le site Livraddict pour ce partenariat, de tous les Light Novel que j'ai découverts jusqu'à présent, c'est mon préféré. Je l'ai trouvé très intéressant et sympathique, avec quelques défauts qui se gomment au fil du temps. J'ai passé un super moment en prenant mon temps pour découvrir ce bon pavé ; il ne plaira pas à tout le monde et l'aspect jeu vidéo est très vite oublié, néanmoins, je suis très curieuse de découvrir la suite.

L'univers m'a particulièrement enchantée, tout comme l'ambiance d'ailleurs. On nage en plein univers de fantasy, avec un côté jeu vidéo (inventaire, objets, sorts, combats notamment), c'est très sombre et mature, violent sans être dérangeant. Les notions sont diverses et l'auteur prend son temps pour appréhender plusieurs facettes, pour poser ses explications sans jamais me perdre. J'avoue que le fait de connaître le lexique du gaming est utile, mais ce n'est pas une grosse barrière. Les explications sont fouillées et précises, j'ai vite trouvé mes marques et j'ai adoré découvrir la densité présentée par ce premier opus.

En terme d'équilibre entre descriptions et actions, il y a un juste milieu quand on l'analyse à froid. J'avoue qu'il existe une bonne dose de descriptions qui sont pourtant utiles et indispensables pour s'attacher à l'univers et ses protagonistes. Le style de l'auteur m'a agréablement surprise tant c'était fin et agréable, fluide et prenant. Le vocabulaire est riche sans être soutenu, l'ambiance est maitrisée et les combats sont captivants, en particulier le grand final qui m'a enchantée.

Le pitch de base s'avère super intéressant : on suit une sorte de Mort-Vivant qui a plus des allures d'antagoniste majeur ou de boss final. Il est loin du physique de preux chevalier et pourtant, il est très déroutant à suivre. Parce qu'à la base c'est un humain piégé dans un monde virtuel. On nous présente un monde qui aura subi des modifications que notre héros va devoir apprendre à maîtriser avant de faire de grosses bourdes. Notre Overlord se retrouve, un peu dérouté de sa mésaventure, dans son bastion entouré de personnages très spéciaux, voire dangereux ; il va devoir sauver un village, se cacher à cause de son apparence un peu repoussante, se battre, assoir son autorité auprès des autres occupants de Nazarick, éviter de dire qu'il est un humain piégé dans un jeu.

On suit des quêtes très diversifiées, on apprend à connaître l'univers et les personnages, on se voit plonger à la fois dans des instants de réflexion et des passages bourrés d'actions. C'est rythmé et entraînant, l'intrigue m'a séduite du début à la fin même si j'ai dénoté quelques longueurs par moment. Le final est délicieux, l'auteur s'arrête pile sur une révélation étonnante qui donne super envie de se plonger dans la suite. Après, en terme de points négatifs, il y a certes des longueurs, des descriptions très imposantes et il y a eu le début. Momonga et Albedo. Le premier a modifié la biographie de la seconde pour qu'elle soit amoureuse de lui, il pensait à une blague jusqu'à ce qu'il soit piégé dans ce monde. Du coup, Albedo devient souvent horripilante et les instants gênants se multiplient. J'ai eu peur, puis finalement, l'auteur se détourne très vite de ce travers, comme s'il avait trouvé des choses bien plus intéressantes à développer et je lui en suis reconnaissante.

Je terminerai avec les personnages. Momonga fait un Overlord passionnant, il perd son humanité au fil du temps, il est puissant et un brin cynique, touchant et soucieux, calculateur et généreux. Albedo s'avère drôle, Demiurge très mystérieux, les autres gardiens de Nazarick (le bastion de l'Overlord) sont intéressants à voir au fil de l'aventure, j'ai adoré les jumeaux. Je suis très fan de cette espèce de hamster adorable et fantastique, j'ai apprécié le grand commandant venu aider le village, j'ai apprécié tous les compagnons de quête de Momonga, et même les antagonistes rencontrés sont passionnants. Chaque personnage a son rôle, son utilité et c'est méga plaisant à lire.

En conclusion, en dépit de ses défauts, j'ai passé un excellent moment en prenant mon temps pour découvrir ce premier tome. Il est atypique parce qu'il mêle une introduction parfaite à l'univers et à son personnage phare : un mort-vivant. À ceci s'ajoute un récit empli de magie et d'actions, avec des intrigues intéressantes qui sont développées en deux temps. Sans oublier un travail esthétique magnifique sur cet ouvrage (illustrations, couverture, carte, index des personnages à la fin). L'univers est dense, le style d'écriture fluide et précis, il faut prendre son temps pour l'apprécier et il se révèle surprenant. Je serais plus que ravie de découvrir la suite.


9 commentaires:

  1. pas sure que ça soit pour moi mais contente que tu ais passé un bon moment

    RépondreSupprimer
  2. Je ne pense pas que ça soit pour moi mais comme Melliane je suis contente que ça t'ai globalement plu malgré quelques défauts ^^

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air vraiment chouette ! Mais c'est pas donné pour 500 pages '-'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, j'ai pris mon temps pour le lire, ça passe mieux, comme un livre de chevet où je me suis fixée une vingtaine de pages. Si je dépasse tant mieux ^^

      Supprimer
  4. Hello !

    J'ai vraiment du mal à trouver du temps pour le blog en ce moment, mais les choses devraient changer d'ici quelques temps ! Du coup, je ne propose pas de rendez-vous littéraire car cela fait deux semaines que je n'ai pas eu le temps d'ouvrir un livre...

    Pour les chroniques :
    •http://the-adventures-of-a-penguin.blogspot.fr/2017/06/plus-on-s-activait-avait-elle-decouvert.html

    • http://the-adventures-of-a-penguin.blogspot.fr/2017/06/on-necrit-pas-sa-vie-avec-des-mots-on.html

    Je m'accorde une petite semaine de vacance, qui me permet d'aller au Hellfest Open Air et on se retrouve donc la semaine d'après ! Bonne lecture !

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas mon genre de lecture mais je suis contente si tu as aimé ta lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement ^^ J'espère que la prochaine chronique sera plus intéressante pour toi ;)

      Supprimer
  6. Je l'avais vu sur Livraddict il me tentait mais j'ai pas osé le solliciter de peur d'être déçu. Ton avis me rassure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, il est atypique comme livre, j'espère que tu pourras le découvrir et passer un bon moment avec ^^

      Supprimer